{{recommendedBannerText}}

{{recommendedRegLangFull}}

Ce qui se passe dans le réseau reste dans le réseau

Kulema McKoy occupait la fonction de responsable de l'environnement, de la santé et de la sécurité (EHS) au sein du centre technologique de remise à neuf Centac de la division Technologies et services industriels à Davidson en Caroline du Nord. Elle a par la suite décroché un nouveau poste qui lui a permis de continuer à évoluer sur le plan professionnel et personnel.

Kulema explique que le soutien de son cercle de mentorat pour les femmes lui a permis d'acquérir assez d'assurance pour candidater au poste de responsable EHS au sein de nos locaux de Mocksville en Caroline du Nord. C'est un rôle complexe, mais elle sait qu'elle est prête à l'assumer.

« Le fait de disposer de ce réseau de soutien composé de collègues féminines a été extrêmement bénéfique », a-t-elle expliqué. « Passer du temps auprès de tant de femmes responsables et pairs fortes et apprendre d'elles m'aide vraiment à voir comment je peux continuer à évoluer et à progresser sur le plan professionnel. Ma conseillère m'a encouragée à postuler, et je me suis dit sans la moindre hésitation que j'étais prête. »


CTS lance des cercles de mentorat féminin à l'échelle mondiale
La division Technologies et services industriels lance des cercles de mentorat pour les femmes partout dans le monde
Selma au début de sa carrière en tant qu'ingénieur de terrain, installant, mettant en service et entretenant des turbines.
Selma au début de sa carrière au poste d'ingénieure de chantier en train d'installer, de mettre en service et d'entretenir des turbines.

Les débuts auprès des femmes des services et technologies de compression

Les réseaux de mentorat pour les femmes sont ouverts à toutes les employées du secteur de la compression de la division Technologies et services industriels. Ils proposent un encadrement, le soutien de pairs, des opportunités de réseautage et bien plus encore pour que les femmes puissent continuer à évoluer et à s'épanouir sur le plan professionnel. Ces réseaux sont l'œuvre de Selma Kivran, responsable du commerce direct à l'international pour l'organisation des ventes au sein de l'entreprise.

« J'ai rejoint Ingersoll Rand après avoir travaillé pendant 20 ans dans le pôle Industrie d'une société figurant au classement Fortune 50. Ce pôle comptait peu de femmes responsables », explique-t-elle. « J'ai progressé plus rapidement au cours de ma carrière, principalement grâce aux conseils de mon réseau et aux personnes qui ont cru en moi et ont souhaité me donner une chance. » « Lorsque l'on ne dispose pas de ce réseau, nous manquons des occasions d'identifier de grands talents et d'investir dans ces talents. Je souhaite donc redonner un peu de ce que j'ai reçu au cours de ma carrière et faciliter la tâche aux autres femmes qui souhaitent faire évoluer leur carrière. »

 

Liens directs, réseau de confiance

Minh Frenzel, responsable des produits au sein du service après vente de Engineered Air and Process Gas, a rejoint un cercle début 2018 et affirme que son adhésion lui a permis de se faire un réseau instantanément et qu'elle n'a pas eu à le construire lentement au fil du temps.

« J'ai trouvé ce parrainage, ce mentorat, ce réseau et le soutien de mes pairs immédiatement et d'un coup », déclare-t-elle. « J'ai tissé des relations dès le début et j'ai intégré un réseau de femmes avec lesquelles je n'aurais jamais pu travailler en dehors de mon service et de ma fonction. Des liens se sont noués immédiatement. Le point le plus positif, c'est que je sais que je peux compter sur chaque membre du réseau si j'ai besoin d'aide sur le plan professionnel ou personnel. »

Alors, que se passe-t-il dans le cercle ?

Ça reste dans le réseau ! Je plaisante. Chaque cercle fonctionne de manière indépendante avec à sa tête une femme qui le parraine ; les cercles choisissent et organisent leurs propres activités, mais ils proposent souvent :

  • Des discussions sur l'évolution professionnelle et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée
  • Des vidéos et des discussions Ted Talk
  • Un déjeuner avec un membre de l'équipe de haute direction
  • Des événements de réseautage
  • Des sessions d'apprentissage actif

Lancement mondial dès maintenant

Les réseaux de mentorat pour les femmes ont vu le jour à Davidson dans le cadre d'un projet pilote en 2018 ; Selma étend désormais le programme pour lancer des réseaux dans le monde entier, et souhaite l'étendre à toute l'entreprise. 


Ce qui se passe dans le cercle reste dans le cercle
Un réseau de mentorat a récemment été organisé à Davidson lors d'un déjeuner avec Dan McDonnell, vice-président de la chaîne logistique mondiale intégrée (GISC) pour le secteur de la compression. Le réseau s'est réuni au sein d'un restaurant vietnamien. Les membres du réseau en ont appris plus sur les opérations et sur la manière de s'impliquer davantage. Dan a également partagé les enseignements qu'il a tirés tout au long de sa carrière.
fr-FR